Agadir Declaration

 Déclaration d’Agadir

28 mars 2009

Le Campus Virtuel Marocain (CVM), l’Université Numérique Ingénierie et Technologie (UNIT) et l’Université Ibn Zohr d’Agadir ont organisé la conférence inaugurale du projet d’Espace Numérique Ouvert de la Méditerranée (EOMED) à Agadir les 26, 27 et 28 mars 2009

Sous le parrainage :
du Ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique marocain,
du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche français
En partenariat avec :
l’UNESCO ;
l’Agence Universitaire de la Francophonie ;
l’Union Pour la Méditerranée ;
la Sous-Direction des Technologie de l’Information et de la Communication pour
l’Enseignement – SDTICE du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la
Recherche français ;
The International Telematic University UNINETTUNO- Italie;
l’Université Médicale Virtuelle Francophone (UMVF) ;
l’Université Numérique Juridique Francophone (UNJF)
L’Université Virtuelle de Tunis, Tunisie ;
Le Conservatoire Nationale des Arts et Métiers (CNAM) ;
Le Campus Virtuel Africain.

 

À laquelle ont pris part 147 participants issus de 13 pays : Algérie, Canada, Espagne, France, Italie, Jordanie, Liban, Maroc, Mauritanie, Slovénie, Suisse, Tunisie et Turquie.

 

Contexte:
L’Espace Numérique Ouvert pour la Méditerranée, trouve son origine dans un ensemble de déclarations fondatrices telles que :
la déclaration de Barcelone de 1995,
la « société de l’information accessible à tous » proposée par le Sommet mondial
de la société de l’information de 2003 à Genève, puis de 2005 à Tunis,
la déclaration de l’UNESCO sur l’identité culturelle et la société de l’information
de 2005,
la déclaration de Tarragone sur le développement de la coopération
interuniversitaire euro-méditerranéenne de 2005,
l’Union pour la Méditerranée lancé en juillet 2008.
Déclaration de Berlin sur le Libre Accès à la Connaissance en Sciences exactes,
Sciences de la vie, Sciences humaines et sociales (2003)
Initiative de Budapest pour l’Accès Ouvert(2002)

 

Ce projet constitue une extension des universités numériques et des campus virtuels nationaux qui se développent rapidement, au niveau de l’ensemble du pourtour méditerranéen.
Il contribue au développement socio-économique et culturel de la région méditerranéenne par un investissement à long terme dans le savoir et sa mutualisation.

 

Objectifs
Construire un Espace Numérique ouvert aux pays du pourtour méditerranéens et plus généralement de l’Union pour la Méditerranée et à leurs institutions,
Créer des communautés d’échange, de partage et de mutualisation des ressources numériques, notamment à des fins de formation et de recherche, dans l’observance de la diversité culturelle et linguistique,
Renforcer la visibilité des cultures, et celle de l’activité académique du bassin méditerranéen.
Mettre en œuvre des mécanismes de Solidarité Numérique pour contribuer à résorber le fossé entre les rives nord et sud et par suite, à l’émergence d’une société de l’information, préalable au développement durable au sein des pays de la rive Sud.

 

Principes généraux
Le projet prône le libre accès aux ressources numériques partagées, ainsi que le respect des spécificités culturelles et linguistiques de ses partenaires.
Ceux-ci s’engagent à :
mettre en œuvre une politique active d’utilisation et de promotion de l’utilisation des Technologies de l’Information et de la Communication dans leurs activités culturelles, éducatives et de recherche,
mutualiser, le plus largement possible, au sein de l’Espace Numérique Ouvert pour la Méditerranée, les ressources numériques dont ils disposent dans le respect de la législation en vigueur dans leur pays,
partager des expériences, outils et méthodes de travail dans le domaine des TICE, avec les autres partenaires du Projet,
rendre leurs ressources numériques librement accessibles sur Internet, grâce aux outils de référencement, d’indexation et de diffusion adoptés par le Projet,
promouvoir une politique de réutilisation des ressources existantes, en facilitant leur adaptation aux différents contextes culturels et linguistiques.
Faciliter la mise en place de liaisons entre les systèmes d’informations des partenaires dans le respect des standards, de normes, de principes d’interopérabilité, de techniques de mises en réseau et de démarche qualité arrêtés par les partenaires.

 

Charte de partenariat
Pour mettre en valeur l’éthique et les valeurs partagées par les partenaires du projet, la charte de l’EOMED précise :
la politique de mutualisation,
la vie du projet et sa pérennisation,
les aspects techniques.

 

La signature de la charte constitue l’acte d’adhésion d’un partenaire au projet « Espace Numérique Ouvert pour la Méditerranée ».

 

Fonctionnement
Le projet est dirigé par un comité de pilotage représentant les partenaires du projet. Les deux initiateurs du projet assurent, à titre provisoire, la coprésidence du comité de pilotage.

 

Suggestions
Parmi les recommandations des participants à la Conférence on peut citer :
développer les adaptations culturelles et linguistiques de ressources numériques existantes,
développer des stratégies d’utilisation des ressources numériques adaptées aux contextes économiques, pédagogiques et culturels locaux,
tirer parti de l’intelligence collective,
favoriser les actions qui impliquent des partenaires de cultures différentes,
construire des mécanismes efficaces de diffusion et d’accès aux ressources numériques adaptées aux utilisateurs finaux et aux contextes locaux,
encourager la collaboration interuniversitaire et les formations qui ciblent les cultures et les patrimoines culturels méditerranéens,
impliquer les entreprises dans les projets, tout en tenant compte du caractère libre des ressources produites,
favoriser les actions et projets qui dépassent le cadre national, et qui réutilisent l’existant,
favoriser les ressources numériques qui facilitent leur adaptation et appropriation par les utilisateurs finaux : granularité, licences autorisant la modification des ressources, objets numériques élémentaires, banques d’image et de vidéo libres, …
construire des référentiels communs liés à la création et à l’utilisation des ressources numériques,
Promouvoir les formations en TIC et en e-learning.

 

Appel à participation
Conscients de l’importance de la valorisation des patrimoines existants et des enjeux de l’Espace Numérique Ouvert pour la Méditerranée, les partenaires de la Conférence d’Agadir interpellent la communauté internationale pour qu’elle se mobilise autour de cet ambitieux projet.
Ils lancent un appel solennel à tous ceux et celles qui se sentent concernés par la construction de cet Espace Numérique Ouvert partagé par les citoyens de l’Espace Méditerranée, pour qu’ils apportent leur pierre à l’édifice,
Ils se donnent rendez-vous à la prochaine conférence dont la date et le lieu seront fixés ultérieurement.

 

Agadir, samedi 28 mars 2009


Pas encore de commentaires.

Leave a Reply

*