Structures Opérationnelles

Version .docx

 

Communautés Thématiques e-Omed

Cahier de Charges

Préambule :

e-Omed s’appuie sur les relations de coopération interuniversitaires existantes sur les deux rives de la Méditerranée et les réalisations concrètes accomplies dans ce cadre. Il ambitionne de capitaliser ces acquis en tirant le meilleur parti des développements continus des technologies de l’information et de la communication. De la sorte, cet espace sera ouvert à l’ensemble des acteurs (Pays, Institutions et Individus), pour la culture, la formation et la recherche. Il œuvrera à :

  • Réduire le fossé numérique entre les deux rives de la Méditerranée ;

  • Promouvoir le développement humain par l’accès aux savoirs par tout public soumis à des contraintes géographiques, économiques ou socioculturelles ;

  • Promouvoir l’enrichissement continu et la valorisation du patrimoine commun par la communauté utilisatrice ;

et ce, en respect des principes d’ouverture, de diversité culturelle et linguistique, et de coopération entre les partenaires du projet, et en particulier ceux du pourtour Méditerranéen.

La conférence d’Agadir a constituée la première action du projet e-Omed. Elle a mis l’accent sur la pertinence, voire la nécessité, d’un partenariat transméditerranéen qui, dans un effort d’intelligence collective, promouvrait notamment :

  • Des stratégies de mutualisation et d’utilisation des ressources numériques existantes et leurs adaptations aux contextes économiques, pédagogiques et culturels locaux ;

  • Des actions qui impliquent des partenaires de pays et de cultures différentes ;

  • des mécanismes efficaces de diffusion et d’accès aux ressources numériques adaptées aux utilisateurs finaux et aux contextes locaux,

  • des référentiels communs liés à la création et à l’utilisation des ressources numériques,

Les concertations se sont poursuivies pour prospecter les voies potentielles de développement du projet e-Omed. C’est ainsi que les propositions phares qui se sont dégagées au terme de la réunion de Lyon (cf. www.eomed.org) consistaient en la création de communautés thématiques (CT), structures qui auraient en charge le développement du projet pour des thématiques déterminées en conformité avec la déclaration d’Agadir

Le partenariat e-Omed – UNESCO, objet de discussions qui ont réuni, à Paris, MM. A. Bennani, G. Touzot et des Directeurs de l’UNESCO, conforte les visions et projets d’e-Omed et leur confère la touche « culturelle » qui constitue une dimension importante des actions du projet.

Il va de soi que tous les acteurs du projet e-Omed, relevant du pourtour méditerranéen, sont invités à participer à la définition, à la création et à la vie des communautés thématiques. Ils sont invités à proposer d’autres thématiques, pour autant qu’existent un animateur et un premier noyau de collègues intéressés.

Objectifs globaux :

  • regrouper des collègues de différents pays (4 minimum) intéressés par un même type d’action, d’outil, de discipline, de démarche pédagogique, …,

  • faire un bilan de l’acquis collectif des partenaires d’e-Omed dans la thématique considérée,

  • proposer des actions immédiates que l’on peut lancer avec les moyens existants des partenaires,

  • construire des projets que l’on peut soumettre rapidement aux organismes capables de les financer (Ministères des pays concernés par l’e-Omed, UPM, UNESCO, Banque Mondiale, AUF, …)

  • promouvoir les usages et diffuser les réussites,

  • suggérer des mécanismes qui permettront aux organismes partenaires (Universités virtuelles, Universités, autres types de partenaires) de lancer des actions et appels à projets cohérents avec les objectifs d’eOMED,

  • développer le réseau des partenaires dans le domaine considéré,

  • organiser une réunion présentielle ou à distance des participants dans les mois à venir.

Objectifs spécifiques :

  • Recenser les ressources numériques existantes ;

  • Identifier les ressources à adapter, à développer et à co-développer ;

  • Convenir des termes de mutualisation qui corroborent les principes d’ouverture et de partage prônés par e-Omed et qui respectent les droits d’auteur ;

  • Convenir d’un outil d’indexation qui sera proposé aux partenaires comme outil généralisé à l’ensemble des ressources mutualisables et partageables et arrêter un support de diffusion (portails dédiés, sites web existants, …) ;

  • Déployer les solutions techniques adoptées (Infrastructures réseaux, outils de référencement,…) ;

  • Proposer des actions visant la promotion de l’usage des ressources partageables ;

  • Proposer des stratégies, actions et projets d’adaptation des ressources à divers environnements culturels et linguistiques (traductions, …) ;

  • Identifier les pays potentiellement intéressés ;

  • Convenir d’une organisation des instances en charge des projets arrêtés ;

  • Former les personnes ressources.

Les animateurs sont invités à présenter au comité de pilotage le plan d’actions arrêté en vue de la réalisation des actions programmées et de le tenir informé des résultats intermédiaires obtenus.